top of page
  • albinetertre

Qu'est ce qu'un dispositif?

Dernière mise à jour : 31 mai 2023

Le dispositif est l'outil de l'art-thérapeute.


Il est fait d'un support ou d'un contenant à l'aspect très variable, à l'intérieur du quel sont glissés des éléments divers, hétéroclites, issus souvent du champ des loisirs créatifs et parfois du quotidien.


Dispositif art-thérapeutique en forme de bonbon
Dispositif, papier de soie, bouteille de lait recycléee

Dispositif d'art-thérapie contemporaine (contenant)
Dispositif, carton d'emballage, papier canson

Il est pensé en amont par l'art-thérapeute pour permettre un bricolage en rêverie sans objectif de production finale à garder, ni à emporter. On ne met pas à disposition de colle, de scotch ou de ciseaux pour cette raison.


Matériel de loisir et créationExemple d'éléments contenus dans un dispositif

Une invitation pour "rentrer" dans le dispositif


L'invitation à explorer le dispositif et à bricoler avec, se fait par l'énonciation d'une phrase dite « d'ouverture ». Elle est formulée de manière à convoquer l'imaginaire, à offrir un espace des possibles, dont la personne reçue va se saisir avec sa créativité propre. Cette phrase doit être la plus ouverte possible afin de laisser toute la place possible au déploiement des idées et de la rêverie intime.

Ce cadre thérapeutique s'appuie sur la nécessité d'effacer tout ce qui pourrait venir freiner la part de créativité propre à chacun, effacer donc la perspective d'une production finale, les critères esthétiques et de réussite, l'attente que l'on imaginerait être celle du thérapeute ou la crainte du ratage.

Le temps d'un bricolage à l'abri des regards.

La manipulation d'un dispositif n'excède pas 30 min. Mais la durée ne peut pas constituer un critère, car ce qui reste le plus important sont les mouvements psychiques qui auront été permis lors de la séance, et ça ne se mesure pas, ou tout au moins, il en restera, on l'espère, un ressenti de mieux être au bout d'un certain temps.


matériel de loisir et création

Pendant ce temps de « bricolage », l'art-thérapeute n'intervient pas, n'oriente pas avec des conseils. A la fin, rien n'est commenté, jugé ou interprété par lui. Et ce qui a été « fait » par le patient, est désassemblé et rangé.


Manipuler les éléments du dispositif devient une nouvelle forme d'expression qui ne nécessite pas forcément la parole, une occasion aussi de se dire des choses rien que pour soi, sans peur d'un jugement extérieur.


D'ailleurs, il n'y a pas une bonne ou une mauvaise façon d'appréhender un dispositif, car l'important est que chacun puisse le faire à sa façon. On ne se préoccupe pas du rendu, c'est une considération qui n'a pas sa place en art-thérapie contemporaine.

En suscitant de la curiosité, en convoquant l'imaginaire, le dispositif est conçu pour donner cette possibilité d'être en « envie de créer » sans se préoccuper d'une création finale. Réveiller ce sens de la créativité, l'entretenir, c'est se donner des chances de mieux surmonter les difficultés qui nous entravent.


L'importance du jeu et de la part d'imaginaire.

On peut faire ici un parallèle avec l'enfant. Le jeu est nécessaire à son équilibre et son développement psychiques. Quand un enfant découvre une boîte contenant quelques babioles, il est capable de se mettre à jouer, à s'inventer des histoires et ce, avec trois fois rien. Il entre facilement, sans y avoir été invité, dans le jeu du faire semblant, du faire comme si. Ce faisant, il mobilise des processus de symbolisation, qu'il va par la suite lui-même enrichir de sa créativité.

Enfant jouant à un jeu de construction

Jouer en bricolant, c'est ainsi se réapproprier, reprendre les choses en mains, se rendre acteur, provoquer l'émergence de l'inattendu, l'irruption de nouveaux questionnements et incidemment s'ouvrir à de nouvelles perspectives. C'est un processus vivant qui engage une grande variété de mouvements psychiques, dès lors un "je" peut s'exprimer, se trouver renforcé par l'intermédiaire du "jeu".


Et comme chacun d'entre nous est singulier, le dispositif en art-thérapie contemporaine est à même de laisser émerger une expression réellement subjective. Celle-ci va en grande partie échapper au thérapeute, et quand bien même, de ce qu'il peut en voir involontairement, il n'a rien à en dire. Ce qui se passe en séance appartient entièrement à la personne reçue.


Si elle est dans un désir de parler de ce qu'elle a bricolé, de ce qu'elle a ressenti, libre à elle, mais ce ne sera pas commenté par l'art-thérapeute. Le travail de celui-ci est d'accueillir la personne, sa parole, telles qu'elles se présentent, et de concevoir pour cette personne un dispositif, qui convoque ses capacités créatrices, et dont elle peut disposer en totale liberté dans un cadre protégé.



Comments


bottom of page